5 questions à Arnaud, un Français parti étudier à l'Université du Québec à Chicoutimi

Arnaud est un jeune Français originaire de Brive-La-Gaillarde. Lorsqu’il m’a écrit pour la première fois en 2014, il avait en tête de fair...

Arnaud est un jeune Français originaire de Brive-La-Gaillarde. Lorsqu’il m’a écrit pour la première fois en 2014, il avait en tête de faire des études universitaires au Québec, mais n’avait encore commencé aucune démarche. Cette idée a rapidement muri et début 2015, alors en Terminale S, tout s’est déroulé assez rapidement : sa décision définitive de partir au Québec, l’aval de sa famille et son acceptation par l’UQAC (Université du Québec à Chicoutimi). Fin août 2015, à vingt ans à peine et avec son baccalauréat en poche, il a donc débarqué au Québec pour se lancer dans l’aventure universitaire...


Salut Arnaud! Alors première question, celle que tout le monde va continuer à te poser même après plusieurs années ici : pourquoi cette envie de venir vivre au Québec?

Pour la neige ;) Plus sérieusement pour l’environnement de travail et surtout le fait que je fais des études en géologie et la géologie n’a pas d’avenir en France. Ensuite, ce ne sont pas les mêmes méthodes d’apprentissage. Au Québec, cela est plus axé sur la pratique. Donc c’est un gros plus quand tu n’aimes pas vraiment la théorie!

Quel a été ton plus gros stress pendant la préparation de ton départ au Québec? 

De ne pas avoir mon bac français! Plus sérieusement, au niveau de l’immigration, j’avais le stress que ça coince à un moment ou à un autre. Mais en fait non, aucun problème :)

Lorsque tu as passé la frontière canadienne à Montréal, qu’as-tu ressenti?

J’étais heureux. Mais je ne réalisais pas vraiment! Cela vient peut-être du fait que ma mère m’accompagnait... Et surtout que tout le monde parle français!
  


Comment se sont passés tes premiers jours à l’Université? 

Les premiers jours se sont très bien passés! En fait, lors de la première semaine, nous n’avons pas vraiment eu de cours, mais plus une présentation du plan de cours pour la session à venir. Le truc qui m’a vraiment plus est de pouvoir aller quand je veux à l’université, même la nuit si je veux bosser sur quelque chose dans les laboratoires! Nous pouvons vraiment gérer notre temps. Ce qui m’a le plus surpris, c’est le fait de tutoyer les professeurs. C’est vraiment bizarre au début, mais après on s’habitue et maintenant je tutoie tout le monde! Ensuite dans mon baccalauréat* nous sommes très solidaires donc si nous avons un problème dans un cours nous pouvons avoir de l’aide très facilement. 
 *baccalauréat universitaire, correspondant à la licence en France, à ne pas confondre avec le bac




Après quelques semaines seulement, quel est ton ressenti sur le Québec et sur Chicoutimi? 

Le Québec est une très belle province avec des coins magnifiques. Et c’est pareil pour Chicoutimi, une petite ville de 150 000 habitants, mais avec pas mal d’activités. Mon défi, ce sera de survivre à l’hiver... et réussir mes examens, même si pour l’instant je gère bien!




Si vous avez des remarques, ou des questions pour Arnaud ou pour moi-même, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous! 

Pour en savoir plus sur les études au Québec, n’hésitez pas à lire les quelques articles de la section «Études» de ce blog. 



Vous aimerez aussi :

Rencontres 5159144201319775496

Enregistrer un commentaire Default Comments

emo-but-icon

Mon eBook exclusif !

Mon conseil pour votre assurance

Mes livres en librairie !

Publicité

item