Résidence Permanente - Par où commencer ?

Contrairement à toutes les autres façons d’immigrer au Canada, la Résidence Permanente est certainement ce qu’il y a de plus sérieux car ...


Contrairement à toutes les autres façons d’immigrer au Canada, la Résidence Permanente est certainement ce qu’il y a de plus sérieux car il s’agit là d’un véritable projet de vie, d’une volonté de venir s’installer au Canada, d’y travailler et de s’y intégrer, idéalement sur du long terme. 

La RP, c’est quoi ? 

Le programme le plus commun est celui de travailleur qualifié sélectionné par le Québec.
La Résidence Permanente (RP) vous offrira quasiment les mêmes droits qu’un citoyen canadien (le droit de vote ne vous sera pas octroyé par exemple). Vous aurez donc le droit de vous installer partout au pays et d’y travailler légalement, mais aussi, vous pourrez par exemple y créer une entreprise. La carte de RP est valide pour 5 ans.

Quelles étapes pour une demande de RP pour s’installer au Québec ? 

Le Québec présente souvent des exceptions par rapports aux autres provinces (et c’est ce qui en fait son charme!). Pour la Résidence Permanente, cette exception s’appelle CSQ, pour Certificat de Sélection du Québec. En clair, le Québec sélectionne au préalable les immigrants qu’il souhaite voir entrer de façon permanente sur son territoire.

La première étape est donc de faire une demande de CSQ :

1/ D’abord, vous pouvez évaluer vos chances d’être sélectionné par le Québec (test proposé par le gouvernement du Québec pour vous donner une idée de vos chances de sélection)
Pour vous aider à compléter ce test, vous aurez peut-être besoin d'en savoir plus sur ce que valent vos diplômes au Québec, voyez mon article sur le sujet.

2/ Ensuite, si le test ressort positif, vous pourrez commencer les démarches pour votre demande de CSQ. C'est une démarche dont les premières étapes se font désormais par Internet, et dont les quotas annuels ne sont pas très gros par rapport au nombre de demande. En clair, l'immigration au Québec est de plus en plus complexe et il y a beaucoup de «concurrence», si je puis dire. Donc pas impossible, heureusement, mais complexe : mieux vaut avoir un excellent dossier et être très, très patient !

Une fois que vous obtiendrez votre CSQ (je vous le souhaite sincèrement), alors vous pourrez passer à la deuxième étape qui est votre demande de Résidence Permanente à CIC (Citoyenneté et Immigration Canada).

IMPORTANT
Vu comme ça, cela paraît simple et rapide, mais gardez en tête que :
  • L’attente pour l’obtention du CSQ se compte en mois voire en années pour certains. Idem pour l’obtention de la RP. Ainsi au total, vous pourriez attendre longtemps avant d’obtenir votre Résidence Permanente. Sans compter le temps de préparation des dossiers et les éventuelles demandes supplémentaires en fonction de votre cas! 
  • Les frais exigés ne sont pas anodins. Il s’agit de plus de 770$ pour le CSQ et encore plusieurs centaines de dollars pour la RP 
  • Des entrevues peuvent être nécessaires. Ce n’est pas une règle et vous pourriez être convoqué selon votre cas (aussi bien pour le CSQ que pour la RP) 
  • Une visite médicale sera toujours demandée pour l’obtention de la RP. C’est l’une des dernières étapes d’ailleurs. Et ce n’est pas quelque chose d’anodin (prise de sang, analyse d’urine, radio des poumons…). 

Qu’est-ce qui fait que mes demandes de CSQ et RP peuvent être acceptées ou refusées ? 

Beaucoup d’entre vous stressent à ce sujet, et c’est bien normal.

Pour le CSQ, voici un aperçu des principaux facteurs de sélection :
  • Niveau de scolarité et domaine de formation 
  • Expérience professionnelle 
  • Âge
  • Connaissance du français (normalement aucun problème si c’est votre langue maternelle. Sinon un test peut être exigé) 
  • Connaissance de l’anglais (si vous avez passé un test, cela peut être un atout) 
  • Les séjours que vous avez fait au Québec 
  • Vos liens de parenté avec un citoyen canadien ou un résident permanent au Québec 
  • Une offre d’emploi validée 
  • Les caractéristiques liées à votre conjoint, si vous venez ensemble 
  • Le nombre d’enfants de moins de 22 ans qui vous accompagnent 
  • Votre capacité d’autonomie financière 
  • Votre adaptabilité 
Pour plus de détails, consultez mon article à ce sujet.

Concernant la RP, le même types de facteurs de sélection s’appliquent.
Vous en aurez une liste très complète sur le site de CIC.

Points positifs et négatifs de la RP 

C’est moins cool parce que… 
… cela demande beaucoup de démarches administratives souvent fastidieuses
… c’est long, voire très long à obtenir
… c’est relativement cher (mais c’est investir sur une nouvelle vie, n’est-ce pas?)
… il y a de moins en moins de place pour énormément de demandes

C’est cool parce que…
… vous avez presque les mêmes droits qu’un citoyen (la plus grosse différence est l’interdiction de voter et de se présenter aux élections)
… cela s’inscrit sur le long terme et les employeurs le savent. Plus facile donc de trouver un bon emploi (plutôt qu’un simple petit boulot)
… c’est l’assurance (ou presque) de pouvoir ouvrir n’importe quel compte en banque, de pouvoir avoir une carte de crédit, de pouvoir créer sa propre entreprise etc.
… c’est une étape de plus vers la demande de citoyenneté canadienne !

Résidence permanente : en route vers la citoyenneté canadienne ! 

Évidemment, beaucoup d’entre vous, en faisant une demande de RP, voient déjà beaucoup plus loin! Et vous avez bien raison de commencer à y penser.

Puisque pour faire une demande, la condition principale est d’être Résident Permanent mais aussi, d’avoir passé au moins 1460 jours (quatre ans) sur le sol canadien durant les six dernières années (en temps que RP ou non), ce qui n’est pas négligeable si vous aimez les voyages ou que vous souhaitez rentrer dans votre pays d'origine trop souvent…

Pour plus de renseignements sur l’admissibilité quand à la demande de citoyenneté, vous pouvez faire un tour par ici.

Vous aimerez aussi :

Immigration 3087263033779940145

Enregistrer un commentaire Default Comments

  1. A partir du 11 juin 2015, une des conditions pour appliquer à la citoyenneté canadienne est d'avoir été PR (permanent resident) pendant les 6 années précédentes l'application et d'avoir été présent sur le sol canadien au moins 1460 jours sur les 2190 jours. D'autres nouvelles conditions s'appliquent à cette demande. Voir le site de Employment and Immigration Canada.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la correction ! C'est changé ! Je savais qu'ils avaient pour projet de modifier ça, mais j'avais oublié que c'était en juin de cette année. Merci !

      Supprimer
  2. Merci pour ce blog c'est très instructif j'ai obtenu ma résidence permanente en décembre 2013 mais j'ai du rentrer en France pour raison personnelle on m'a dit que je devais rester deux ans sur le sol canadien pour pas la perdre donc ça commence à être serré je dois partir au plus tard pour décembre.

    RépondreSupprimer
  3. Salut Marie-Elise !
    Content que le blog te plaise :)
    En effet, il me semble qu'on peut t'enlever la Résidence Permanente si tu es absente plus de deux ans du sol canadien... Ce serait dommage de la perdre, vu que c'est de plus en plus dur à obtenir (en clair, ça vaut de l'or ! :D ). Donc si tu ne veux pas la perdre, c'est sûr que tu vas devoir y retourner rapidement.
    Si tu veux discuter en privé, n'hésite pas à me rajouter sur Facebook ;)

    RépondreSupprimer

emo-but-icon

Mon eBook exclusif !

Mon conseil pour votre assurance

Mes livres en librairie !

Publicité

item