Créer son enterprise au Québec : Eldorado ou illusion ?

Le rêve américain au Québec! Partir de rien, créer son entreprise et connaître le succès! On en entend parler souvent, les exemples sont ...


Le rêve américain au Québec! Partir de rien, créer son entreprise et connaître le succès! On en entend parler souvent, les exemples sont là, mais pour autant, est-ce quelque chose de commun? Est-ce plus facile ici qu’ailleurs? Ou bien est-ce encore une illusion que l’on aime à croire? Voici quelques réponses pour vous donner des bases sur la création d’entreprises au Québec...

Penser à son immigration au Québec avant tout 

C’est certainement ce que je répète le plus dans mes articles et dans mes conseils, l’important c’est la préparation et la patience. Vous comprendrez donc que rien ne sert de développer tout un plan d’affaires complet et complexe sans s’être renseigné sur le plus important : comment immigrer au Québec pour y développer son entreprise?

Vous avez beaucoup, beaucoup d’argent de côté et vous souhaitez construire une entreprise au Québec? La première solution est d’immigrer dans la catégorie «gens d’affaires» avec le «programme Entrepreneurs». Le détail gênant? Il faut prouver que vous possédez 300 000 $ canadiens disponibles. Rien que ça.
En savoir plus : cliquez ici

Autre possibilité, vous avez un peu moins d’argent et vous voulez immigrer en tant que «travailleur autonome», c’est-à-dire exercer un emploi à votre compte au Québec. Alors le détail est un peu moins gênant… Il vous faut prouver un avoir net de 100 000 $ canadiens.
En savoir plus : cliquez ici

Si le critère de l’argent vous est impossible à atteindre (ce qui est souvent le cas), alors la solution reste de demander une Résidence Permanente, les statuts temporaires ne permettant pas de créer d’entreprise ou de travailler à son compte. Vous pouvez en savoir plus sur la Résidence Permanente en allant voir mon article sur le sujet.

Créer son entreprise au Québec : plus facile qu’en France? 

C’est ce que les Français entendent régulièrement dans les médias ou par le bouche-à-oreille : «Au Québec, monter sa boîte, c’est facile!»

Alors oui, au niveau administratif, dans la plupart des cas, c’est facile et rapide. Selon la forme d’entreprise choisie, il suffit de quelques clics sur un site web, un petit paiement et c’est réglé! Par contre, certaines formes d’entreprises demandent plus de démarches voire même de faire appel à un notaire. Mais globalement, il faut avouer que l’efficacité de l’administration canadienne et québécoise est un bol d’air frais!

Pour plus d’information sur la création d’entreprises au Québec, visitez :
– Le site du Registraire des entreprises
– Le portail du gouvernement québécois

Mais si facilité il y a, elle s’arrête ici. Parce que n’oubliez pas une chose, en arrivant comme immigré, vous ne connaissez pas véritablement le Québec et ses habitants. Comment alors trouver votre place pour vendre services ou produits à des gens que vous ne connaissez pas, dans un marché que vous ne maîtrisez pas? Il faut donc prendre le temps d’apprendre et de comprendre les habitudes de consommation, faire l’état des lieux du marché visé et voir comment il fonctionne, apprendre la culture québécoise… Car attention, tout est différent! Même la langue, contrairement à ce que pensent beaucoup.

Et à ceux qui pensent facilement viser les Français installés à Montréal (par exemple), sachez que ces Français-là sont souvent bien intégrés au Québec, ses us et ses coutumes, alors leurs habitudes de consommation ont souvent bien changé de celles qu’ils avaient en France.

Alors, Eldorado ou illusion? 

Au Québec, nous voyons ceux qui réussissent, immigrés ou non, et ça nous offre quelque chose d’inestimable : le droit de rêver. En se disant que tout est possible, il nous pousse des ailes, alors oui, il arrive de penser que pour partir en affaires, le Québec c’est l’Eldorado. Qui plus est, le Québec vous encourage grâce à des formations, des accompagnements, des aides, des conseils : on veut que vous vous accomplissiez en créant votre activité professionnelle! Le Québec affiche clairement son envie d’être une terre fertile pour les nouveaux entrepreneurs qui sommeillent en nous.

Mais attention, même si créer son entreprise semble facile et qu’on se sent accompagné dans les débuts, l’échec n’est pas rare. D’autant plus pour les immigrés mal préparés, qui se précipitent en pensant avoir l’idée du siècle, mais qui ne connaissent pas encore assez bien le marché visé, la population québécoise, ses habitudes, ses codes… Plus encore, selon le marché, la concurrence est rude, surtout à Montréal (boutiques, restauration, services…). Alors les mieux préparés auront souvent une longueur d’avance! Enfin, avoir une entreprise (ou travailler à son compte), ici comme ailleurs, demande un travail colossal, un investissement personnel intense, de tous les jours. Certains n’arrivent malheureusement pas à tenir le rythme… Mieux vaut être prévenu!

Mon expérience de création d'entreprise Québec

Personnellement, j’ai déjà eu le projet de créer un Café à Montréal. Mais alors que j’avais préparé un sérieux plan d’affaires après avoir fait une étude de marché et m’être entouré de gens compétents (fournisseurs, comptable, graphiste, designer d’intérieur…), je n’ai pu mener le projet à bien à cause d’un manque de fonds. La banque n’embarquait que si j’apportais 50 % de la mise de fonds de 100 000 $, je n’avais que 20 %. Par la suite, j’ai créé une toute petite entreprise (nous étions deux) spécialisée dans la communication et nous avons travaillé avec pendant près de deux ans. De cette expérience, j’ai appris beaucoup.

Et aux immigrés qui arrivent avec l’envie de créer leur entreprise au Québec, je vous donne trois derniers conseils :

1/Prenez votre temps 
Ne créez pas votre entreprise dès votre arrivée, quitte à prendre un petit emploi en attendant. Ne vous précipitez pas et patientez au moins une année pour prendre le temps d’observer, d’apprendre, de vous intégrer un minimum et bien sûr de préparer un plan d’affaires qui tient la route.

2/Entourez vous bien 
Le fait de prendre votre temps doit vous permettre de construire votre réseau. Pour créer son entreprise, il est important de bien s’entourer, surtout au Québec, où tout fonctionne par son réseau!

3/Ayez les fonds suffisants 
Avez zéro dollar en poche, vous n’arriverez à rien. C’est triste à dire, mais c’est ainsi. Certes vous pouvez aller chercher des investisseurs, mais la plupart ne vous regarderont même pas si, vous-même, vous ne pouvez mettre un minimum d’argent personnel dans votre projet.

Vous aimerez aussi :

Emploi 1526301729391034382

Enregistrer un commentaire Default Comments

emo-but-icon

Mon eBook exclusif !

Mon conseil pour votre assurance

Mes livres en librairie !

Publicité

item