Vêtements pour immigrer au Québec : Survire à l'hiver !

Plutôt que de «survivre» à l’hiver québécois, je préfère dire « apprivoiser » l’hiver québécois, car si vous essayez simplement d’y survi...


Plutôt que de «survivre» à l’hiver québécois, je préfère dire «apprivoiser» l’hiver québécois, car si vous essayez simplement d’y survivre, vous n’apprécierez rien de ses beautés! Et la règle numéro 1 pour apprivoiser l’hiver au Québec, c’est de bien être habillé. N’imaginez pas que votre manteau qui fait l’affaire lorsqu’il fait un petit 0°C chez vous, résistera aux tempêtes de neige et au -30°C. S’habiller pour l’hiver, c’est la base. Et sachez-le, c’est généralement un investissement non négligeable. 

Votre premier allié : le manteau!

S’il est un investissement pour lequel il vous faudra mettre de l’argent, c’est bien celui-ci! Ne sous-estimez pas l’achat d’un excellent manteau d’hiver si vous ne voulez pas trop souffrir dès que vous sortirez entre décembre et avril... Certains seront plus «ville» et d’autre plus «sport», choisissez en fonction de vos goûts, l’important est qu’il soit chaud (en général, avec du duvet, ou doublé à l’intérieur avec du cuir par exemple...). Moi, ma préférence va à la marque québécoise Rudsak, mais vous ne pourrez la trouver qu’au Canada. Si vous souhaitez vous en acheter un avant de partir, voici mes conseils...

Pour les hommes :

                             Canada Goose                   North Face                 Columbia
                    

Pour les femmes :

                      


Pour avoir les pieds au chaud... et au sec!

Deuxième indispensable : une excellente paire de chaussures... Ou plutôt de bottes d’hiver! Le mieux, ce sont des bottes doublées à l’intérieur pour vous tenir le pied bien au chaud, même dans la neige ou par — 30°C! Évidemment, vous pourriez vous procurer dans un magasin de sport une bonne paire de bottes de marche faite pour braver les températures glaciales. Mais en général, celles-ci ne sont pas très «mode», vous en conviendrez. Alors voici mes conseils pour des marques de bottes sympas, sans faire de concession sur la chaleur, l’imperméabilité et le confort.

Pour les hommes

                                    UGG                              Sorel                         Timberland
                      

Pour les femmes


                      

Le petit truc en plus

Dans une paire de bottes d’hiver ou même une paire de chaussures pour les changements de saison (fin de l’automne/début du printemps), une chose est particulièrement importante : la semelle qui se glisse à l’intérieur de la chaussure! Si vous avez froid aux pieds, c’est peut-être que cette semelle n’est pas assez efficace ou qu’elle est vieille/abîmée/usée. Ça ne coûte presque rien de la changer, et vos pieds vous diront merci!


Les accessoires incontournables : bonnets, gants, écharpes...

Bien paré avec votre gros manteau et vos bottes d’hiver? Reste maintenant les finitions! Ces petits accessoires feront assurément la différence lors d’un hiver québécois. Vous pouvez vous les procurer avant de partir pour le Québec, mais sachez que vous pourriez trouver tout ça pour pas trop cher dans beaucoup de boutiques montréalaises par exemple (dont de nombreuses marques locales!).

Pour la tête, le combo classique écharpe-bonnet est une valeur sûre (en passant, un bonnet = une tuque, au Québec!). Les filles aimeront peut-être aussi le cache-oreille qui est un accessoire plutôt mode, mais qui n’est pas très pratique pour entendre ce qui se passe autour de vous! À noter que l’écharpe, si bien portée, peut facilement servir à protéger la partie basse de votre visage (important, surtout lorsque le froid est intense!). Mais si vous souhaitez vraiment la totale, alors vous pourriez faire l’achat d’un véritable cache-nez.

Pour les mains, vous devrez prendre une attention toute spéciale dans le choix de vos gants, car c’est souvent ce qui vous fera le plus souffrir par grand froid. Surtout, faites bien attention que la paire de gants que vous choisirez ne soit pas juste «super jolie» ou «trop fashion»! Assurez-vous surtout qu’ils soient très chaud à des températures extrêmes. Oubliez donc les petits gants tout fins ou les mitaines, privilégiez les matières chaudes (cuir, laine...) et idéalement imperméables (pour les jours de neige).

Pour les super frileux, ou ceux qui veulent se balader longtemps, qui attendent le bus pendant plusieurs minutes, qui vont à des festivals extérieurs en hiver... Il existe une petite invention super cool : les chaufferettes! Certaines sont vendues pour une seule utilisation, d’autres sont réutilisables... Ça peut vous être utile pour vous réchauffer les mains par exemple!


Conclusion : les petites choses en plus

Évidemment, vous allez voir que vous allez rivaliser d’ingéniosité et de petites trouvailles après avoir vécu l’hiver québécois une première fois. Peut-être mettrez-vous des leggings en dessous de vos pantalons. Peut-être choisirez-vous des t-shirts ou des chemises plus chaudes...

Sachez d’abord que chacun d’entre nous réagit différemment au froid. Si vous êtes frileux, n’ayez pas peur d’être ridicule en vous habillant très chaudement. Celui qui aura l’air le plus ridicule est celui qui se gèlera par -20°C alors qu’il n’avait qu’à s’habiller correctement!

Sachez ensuite qu’en dessous de vos gros manteaux (si votre manteau est bon), vous pouvez vous habiller comme vous le souhaitez ou presque! Puis prenez si nécessaire dans votre sac une paire de chaussures de villes (ou de talons, mesdames) que vous mettrez une fois arrivé à destination!
Pour sortir dans des clubs, des bars, au théâtre... il y aura toujours un vestiaire dans lequel vous pourrez laisser tout votre attirail hivernal!

Vous aimerez aussi :

Climat 4408608488446397851

Enregistrer un commentaire Default Comments

emo-but-icon

Mon eBook exclusif !

Mon conseil pour votre assurance

Mes livres en librairie !

Publicité

item