Immigrer au Québec en mode "touriste”, est-ce possible ?

Ah cette belle idée qui fait rêver! Celle qui dit qu’il suffit de prendre son sac à dos, acheter un billet d’avion pour Montréal puis s’...


Ah cette belle idée qui fait rêver! Celle qui dit qu’il suffit de prendre son sac à dos, acheter un billet d’avion pour Montréal puis s’installer, trouver un emploi et vivre la belle vie. Mais en vrai, peut-on arriver au Québec en tant que touriste et vivre le rêve américain? Je ne veux pas briser vos illusions, mais la réponse est presque toujours non... 

Un touriste ne peut pas travailler 

Soyons clairs : lorsqu’on arrive à Montréal en tant que touriste, il vous est formellement interdit de travailler. Évidemment, rien ne vous empêche de vous croire plus malin qu’un autre et de contourner la loi, si un employeur peu honnête l’accepte bien sûr. Mais ce sera alors à vos risques et périls et cela pourrait vous coûter cher au final.

Pour travailler sur le sol québécois, il vous faut un permis de travail. Il peut prendre la forme d’un PVT, ou alors vous l’aurez automatiquement si vous avez une résidence permanente, ou dans la plupart des cas si vous êtes étudiant à temps plein par exemple…

Et le fameux «permis de travail temporaire», me direz-vous? Ce type de permis peut être demandé à condition que vous ayez déjà une offre d’emploi et que l’employeur fasse certaines démarches au niveau du Ministère de l’Immigration. Autant le dire : c’est plutôt rare!

La difficulté de la situation

Par conséquent, si vous débarquez à Montréal en tant que touriste dans l’espoir de vous faire embaucher, il faut comprendre qu’aujourd’hui, cela tient plus de l’utopie que de la réalité. Car votre seule et unique solution à court terme serait de trouver un employeur souhaitant faire les démarches pour votre permis de travail, mais surtout que la demande de ce permis soit acceptée. Pas simple!

Autant dire qu’il faut que votre profil professionnel soit assez rare pour pouvoir intéresser un employeur montréalais au point qu’il prenne le temps (et donc l’argent) de faire des démarches pour votre permis de travail temporaire. Ce n’est pas impossible et on entend souvent de belles histoires, mais elles restent très éparses. Et selon moi, si vous pensez avoir un profil unique qui peut intéresser certaines entreprises de Montréal, alors mieux vaut commencer à chercher un travail à distance. Dans ce cas, si vous prouvez à un employeur que vous lui êtes indispensable, alors il fera le nécessaire pour vous faire venir au Québec, en respectant les règles.

Ainsi, immigrer à Montréal en «touriste» risque de se solder par une mauvaise expérience, certainement un retour à la case départ dans votre pays d’origine et possiblement un véritable gouffre financier (car il faut bien vivre, se loger, se nourrir...).

L’entrée sur le territoire 

Au-delà de la difficulté de la situation une fois sur place, faut-il encore que les douaniers vous laissent entrer sur le territoire canadien. En effet, en disant venir chercher un boulot sans avoir de permis de travail, le douanier peut (et c’est compréhensible) envisager la possibilité que vous soyez malhonnête et que vous n’attendiez pas d’avoir de permis pour commencer à bosser. Dans ce cas, il vous obligera à monter dans le prochain avion direction votre pays d’origine…

Puis si vous affirmez que vous venez faire du «tourisme», sur plusieurs mois, attendez-vous à vous faire sérieusement questionner : comment allez-vous subvenir à vos besoins durant ce voyage? Où allez-vous voyager? Où allez-vous loger? Bref, toutes ces questions auxquelles un touriste devrait savoir répondre…

Pour terminer, pas grand-chose ne peut vous empêcher de venir à Montréal en tant que touriste pour essayer de vivre votre rêve américain, mais sachez que votre projet d’immigration aura beaucoup plus de chance d’aboutir si vous prenez le temps de le mener correctement : préparation, patience et prudence!

Vous aimerez aussi :

Immigration 5741961226463839063

Enregistrer un commentaire Default Comments

emo-but-icon

Mon eBook exclusif !

Mon conseil pour votre assurance

Mes livres en librairie !

Publicité

item